Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/05/2007

C A U C H E R E V E S

medium_TITRE.jpg

 

 

 

Vous êtes-vous jamais demandé pourquoi certaines de nos frayeurs pouvaient à ce point nous envahir ...  Comme s'il était encore besoin de « craindre » davantage ?  Que cherchons-nous dans ces luttes sans merci du bien contre le mal ?  Qu'avons nous à exercer le culte de la peur ?
medium_fire012.gif De la tête d'auteurs torturés sortent parfois de sombres chefs-d'oeuvre qui jamais plus ne quitteront notre esprit.  Aujourd'hui encore mon sang se glace au souvenir d'une nuit inquiétante par Monsieur Straub avec « le fantôme de Milburn !! » Monsieur Lovecraft, lui aussi, m'a souvent dérangé dans certaines de mes douces quiétudes. 
Mais au même instant, il me rappelait au « bon » souvenir de mes terreurs d'enfant, lorsque les rideaux sous la pleine lune, dans une petite chambre de la maison de mes grand-parents, virevoltaient sous un vent fantômatique...Alors qu'au loin la sinistre citadelle, toute de vert-nuit parée, me toisait de ses meutrières sinistres et que le « 5732 » de 3 h 25 du matin, un train de marchandises sans fin arpentait le village, des minutes interminables, pour me rappeler qu'il me fallait...veiller !!
medium_fire012.2.gif

Je me souviens aussi d'un puits de mine au delà de toute habitation, débouchant au creux d'une vielle batisse lugubre.  Les gosses du coin l'appelait le « trou du diable », d'autres encore le voyaient comme « centre de la terre ».  Je me souviens de cette vieille que tous appelaient la « Sorcière » tout juste parce qu'un peu folle et probablement parce que très acariâtre !

De petits événements anodins qui trouvent aujourd'hui toute leur place dans certaines humeurs de mes nuits !