Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/07/2007

S H U N I J I

« We must be over the Rainbow.... »

 

 

Après une bien trop longue absence du blog, je vous laisse en compagnie d'une petite vidéo qui a été pour moi, ce soir, une très agréable surprise.

Depuis de longues semaines maintenant, je partage mon espace-temps trop court entre de nouvelles compositions qui avancent très, trop lentement. Entre ma nouvelle page sur Myspace où vous êtes évidemment tous les bienvenus (vous vous y sentirez en terre connue, si ce n'est la langue !) et entre les derniers synthétiseurs que je teste et avec lesquels je travaille sur de nouveaux sons et de nouvelles démos musicales. Ajoutez-y les tracasseries qui font notre quotidien et vous comprendrez que j'envisage un duel sans pitié contre la montre que je ne porte pas !!!

La vidéo en question reprend un des tout derniers morceaux que j'ai réalisé pour un synthétiseur de HGF Fortune, le SHUNIJI (Rainbow en bon franglais !!!), vidéo réalisée par HGF en personne. C'est avec un plaisir non dissimulé que je puis partager avec vous ce moment parce que voilà bien un morceau très « simple » mais qui trouve vraiment sa place dans les Humeurs-Nuits. « The Missing Color » est une musique que j'affectionne tout particulièrement parce qu'elle est proche de ce que je suis et je suis très heureux de pouvoir la partager avec vous !

A très bientôt. 

 

Dans la foulée une autre petite vidéo-maison : "Behind Our Mask"

 
 


Behind Our Mask
envoyé par wofan

09/06/2007

RETOUR AUX SOURCES

Image Hosted by ImageShack.us

Certaines pauvres victimes ont la malchance de connaître quelques-uns de mes gros défauts.  L'excessif en fait largement partie !  Mais voilà, chassez le naturel, il revient au galop !!!  Vous voilà donc plus que prévenus...

Tout commence l'été 73, alors que je me promenais dans une grande surface avec ma grand-mère.  Je me dirige vers le rayon « disques » (déjà loin le temps du vynil !) et tombe sur un album dont la pochette un peu curieuse représente une machine impossible.  Très intrigué tout d'abord par le dessin « ringard », je tombe ensuite sur le prix de l'album, une centaine de francs belges, environ 2€50.
Comme tout garnement, je tente alors le geste désepéré en direction de ma grand-mère...
La bonne vieille dame me sourit et me dit : « mais oui, tu peux l'avoir... »

Mille feux ! Mon premier album rock !!!

Il faut vous dire qu'à l'époque j'étais plutôt au régime.  Façon de parler.  « Classique » à tous les étages.  Et donc, assez peu de place pour la musique – euh – légère !

Rentré au bercail, je fonce vers ma vieille platine pour écouter mon nouveau trésor, loin, loin, loin du giron familial.  Les vacances chez mes grand-parents, c'était la liberté assurée...

Le « Relics » du Floyd m'a complètement électrifié dès la première écoute.  D'abord et sans doute par réaction, à ce moment-là à Bartok, à Prokofiev ou encore à Liszt.  Mais on revient toujours tôt ou tard à ses premières amours...

Et donc lorsque j'approchais le piano, je n'y voyais qu'un seul intérêt, celui de déjà trouver mes propres musiques...

Premiers excès... « Intersellar Overdrive » et « Careful with that axe, Eugene » !!!  34 ans plus tard, j'en ressens encore les mêmes symptômes !  
Ce soir, je vous fais donc une bonne crise d'adolescence...

En résumé, et toujours grâce notamment aux machines infernales de Monsieur HGFortune, j'ai lancé la machine pour une longue, très longue improvisation de 47 minutes environ, sur laquelle sont ensuite venus se greffer quelques autres délires instrumentaux !  Inhabituel et parfois crispant, mais un sacré coup de bonheur libertaire !!!  Et parce que j'ai envie tout de même de vous épargner quelque peu, je vous passe les trois autres impros, question de ne pas faire fuir les derniers visiteurs !

J'ai longtemps hésité à placer « Retropolis » sur Soundclick et ensuite un lien sur le Blog mais les Humeurs-Nuits sont plus fortes que tout, ce soir ... Aux couleurs psychédéliques un peu rétro...!!!

28/04/2007

PROTOPLASM 21

Petite vidéo-démo du dernier synthétiseur virtuel de GH Wheel of Fortune, dont la musique est exclusivement réalisée avec ce synthé.  Ce sont donc huit petites pièces courtes qui permettent de se faire une petite idée des possibilités du PP21...Bonne ballade à tous !!
 
 
 

 

18/04/2007

AU ROYAUME DES ONDINES

"Je me souviens de cet étrange pays aux confins du temps, bercé de légendes et rêves éthérés, d’une époque à présent révolue, lentement rongée par les géants de fer au cœur de pierre. 
 
Je me souviens de l’herbe grasse, de rivières poissonneuses et de mille soleils bienveillants, de la nonchalance des enfants de nos forêts et de leur passion sans faille pour la Grande Dame Nature.
 
Les dragons furent les premiers à disparaître.  Sans doute représentaient-ils un danger trop grand pour le nouvel ordre cosmique.  Vint ensuite le tour des sirènes, des elfes et autres farfadets…

Et ce n’est que trop tard que je me rendis compte que notre monde était condamné… lorsque mourut, dans le creux de mes mains, la dernière des ondines."

Fable ??? 
 
 
Trop de projets au même instant pour pouvoir bien prendre le temps de voyager au creux de vos pages, de vos rêves et de vos mots.  Mais une petite musique en demi-teinte, en guise de récréation et de….mise en garde !  De quoi ne pas complètement rester indifférent à "ce que nous faisons de notre planète…"

 

15/02/2007

VOYAGES IMPROBABLES - NATURAL DISORDER

J'aimerais pouvoir vous dire que je reviens d'une île mystérieuse, que j'avais pris le manteau de l'ermite... Loin de tout, loin des tracas, loin des horaires, loin des horreurs...
Je voudrais pouvoir vous écrire mille contes de mille voyages improbables,
de joutes imaginaires contre des dragons flamboyants...

Je voudrais avoir pu voler au-dessus des océans, par delà les nuages et rejoindre des terres inconnues....

Et pourtant mes seuls périples se résument en une pièce sombre, creusée dans le sol, fermée de tout,  plus caverne que bureau, plus désordre que paix tranquille...poussiéreuse et labyrinthe pour tous les autres.  Mais c'est mon château et c'est de cet endroit que je vois le monde le plus tranquillement possible.

Les jours se suivent et se ressemblent, à s'y méprendre.  Je ne les distingue plus les uns des autres...
Et ma seule constance est cette indéfectible et profonde passion pour la musique...Non, je ne vous apprends rien !
....
A votre disposition, je vous propose un quadruple lien vers des fichiers zip contenant « twenty-two minimal spheres ».  Celles-là même qui passent actuellement sur la radio-Mike. Elles sont vôtres ...  Seulement si vous le désirez.
 
 

Image Hosted by ImageShack.us

Partie 1 - Partie 2 - Partie 3 - Partie 4 

 

Vous trouverez là également la « cover » d'un improbable cd ! ! ! Question de dire que la marchandise n'est pas trop bâclée...

Au fond, c'est passionnant d'être un « musicien indépendant » ! Ca vous laisse toutes les libertés possibles et imaginables. Ca vous laisse l'occasion de partager avec vos amis connus ou inconnus des choses du coeur et de l'esprit (pas trop de l'esprit, tout de même !)

,,,,

 

Un ami me disait, il y a peu, que je pourrais m'attacher à faire des choses moins sombres. Sans doute aura-t-il raison puisque je passe ma vie à raconter aux autres ce que je ne suis pas moi-même. Les musiques sont donc ici probablement plus « neutres ». Elles ont davantage une volonté plus relaxante. Pas d'émergence, plutôt de la linéarité. Et comme toujours, c'est à vous de voir, pardon, ... d'entendre.

 

Il m'a fallu arriver au terme ultime de ces modestes essais pour commencer à en apprécier seulement le contenu. Deux mois d'hésitation, oscillant constamment entre « direction poubelle ou grenier » et « poursuite du délire ». C'est vous dire si, plus encore que jamais, celui qui passe ici sans vibrer le moindre instant, aura sans doute fort raison. Quelques nuits plus tard pourtant, j'éprouve une certaine quiétude à redécouvrir certaines atmosphères dépouillées. Je vous invite donc à vivre, voire à vous approprier ce «désordre naturel»

Electric Islands  (7.04)
Beyond the Mind  (13.32)
Queen of the Heart  (3.33)
Subway Kievskaia, 3.21 a.m  (4.16)
Planetary Challenge (10.34)
Artificial Gardens  (3.30)
Natural Disorder  (16.56)
Parallaxe  (8.36)
There  (6.02)
Dark Side of a Room  (5.20)
An Arkhe  (5.10)
Mélange des Genres  (5.16)
Between two Dimensions  (4.15)
KaRmaSuTra  (4.50)
Misty Bells  (9.04)
Waters of Destiny  (14.18)
A sleeping Beauty  (8.38)
Singing Clouds  (6.18)
Near the Silence  (6.24)
The Spider Dance  (3.56)
Behind the Mirror  (4.18)
L'Amour-Fleuve  (4.25)

TOTAL TIME (2.36.05.)