Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/04/2009

PUT A SMILE INSIDE YOUR HEART

Dans le pays d'où je viens, les gens sont tellement habitués à vivre loin les uns des autres qu'au moment de se retrouver, ils se saluent comme s'ils s'étaient vus la veille.  Ce n'est pas une manière de mettre un baume sur la plaie de l'absence – Non – C'est une façon de dire que je n'oublie jamais ceux que j'aime quand bien même je ne viendrais ici qu'une fois toutes les décennies !

Cela n'enlève pourtant pas le lourd silence que j'impose et cela n'enlève pas non plus le peu de visites que je fais auprès de mes amis.  Mais voilà, face à la vie, j'ai le désert qui me brûle.  Non pas celui qui vous envahit d'une solitude morose et vous laisse le goût amer de l'inexistence, non pas celui qui vous est procuré par ceux qui auraient décidé de faire le vide autour de vous, non....mais celui qui donne l'espoir d'entendre battre son propre coeur et de pouvoir se dire...quel beau jour que celui que je vis !

C'est de ce coeur-là que je voulais vous parler ce soir, celui qui donne sans recevoir, qui apaise, qui aime, qui oublie la douleur et la remplace par douceur.  Celui qui n'a pas la consistance matérielle mais guide nos consciences – points uniques dans l'univers - au travers d'une courte expérience terrestre.  Il y a donc un avant et un après !

Un grand ami ou plutôt un frère (ne cherchez pas très loin !) m'envoie régulièrement des petits morceaux de son monde tout en couleurs, en bulles, en lueurs et mille autres petites subtilités indescriptibles. Il partage avec moi ses rêves, ses couleurs, ses émotions, ses craintes et ses certitudes.  Je reçois chacune de ces petites chose magiques comme des particules d'énergie.  Mais aussi comme des petites clés qui ouvrent des portes plus secrètes de sa propre conscience.  J'ai alors la très nette sensation de parler avec lui autrement qu'avec de simples mots !

Ne riez pas...je n'ai pas fumé !!!

Cette nuit-là, il venait de m'envoyer ce qu'il venait de découvrir d'une nouvelle planète intérieure. 
Cette nuit-là, il venait de réveiller l'impénitent insomniaque que je suis et que je reste, contre vents et marées !

J'étais alors (une longue nuit de plus) occupé «copieusement» à triturer toutes la manettes de mon dernier sous-marin synthétique.  Et puis, suis entré doucement dans la photo, conquis, tranquille et rêveur !
j'ai posé les mains sur la clavier et me suis pris à écouter les mots qui me traversaient l'esprit au regard apaisant du cliché – événement tangible d'une portion «de temps figé».  Toutes les horloges de ma maison interne s'étaient arrêtées, toutes les désagréables sensations éloignées.  Il ne restait plus que la nuit, les couleurs de cette curieuse planète, le cliché, la musique...et l'Amitié !

Cette nuit fut encore plus courte que toutes les autres, je me suis mis à jouer plus longuement que jamais...

Un autre ami me disait un soir, alors que je venais de passer par de trop lourds moments de découragement, que la seule manière de voir le jour quand il pointe son nez (j'aime les petits matins blêmes quand tout est encore endormi) c'est d'ouvrir les yeux, de remercier la Vie et d'accrocher un «sourire à son coeur».  Essayez pour voir et dites-moi quoi !  Je peux vous dire, moi,  que mes jours ne sont plus les mêmes depuis !

«Put a Smile inside Your Heart», c'est le don de la douceur et de l'amour sans compter !  C'est accéder à l'émerveillement pour toutes les choses qui nous entourent chaque instant, aussi infimes soient-elles !  C'est recevoir le "Présent" comme un cadeau...D'ailleurs, ne parle-t-on pas de «Présent» quand on parle de «cadeau» ?