Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/04/2009

PUT A SMILE INSIDE YOUR HEART

Dans le pays d'où je viens, les gens sont tellement habitués à vivre loin les uns des autres qu'au moment de se retrouver, ils se saluent comme s'ils s'étaient vus la veille.  Ce n'est pas une manière de mettre un baume sur la plaie de l'absence – Non – C'est une façon de dire que je n'oublie jamais ceux que j'aime quand bien même je ne viendrais ici qu'une fois toutes les décennies !

Cela n'enlève pourtant pas le lourd silence que j'impose et cela n'enlève pas non plus le peu de visites que je fais auprès de mes amis.  Mais voilà, face à la vie, j'ai le désert qui me brûle.  Non pas celui qui vous envahit d'une solitude morose et vous laisse le goût amer de l'inexistence, non pas celui qui vous est procuré par ceux qui auraient décidé de faire le vide autour de vous, non....mais celui qui donne l'espoir d'entendre battre son propre coeur et de pouvoir se dire...quel beau jour que celui que je vis !

C'est de ce coeur-là que je voulais vous parler ce soir, celui qui donne sans recevoir, qui apaise, qui aime, qui oublie la douleur et la remplace par douceur.  Celui qui n'a pas la consistance matérielle mais guide nos consciences – points uniques dans l'univers - au travers d'une courte expérience terrestre.  Il y a donc un avant et un après !

Un grand ami ou plutôt un frère (ne cherchez pas très loin !) m'envoie régulièrement des petits morceaux de son monde tout en couleurs, en bulles, en lueurs et mille autres petites subtilités indescriptibles. Il partage avec moi ses rêves, ses couleurs, ses émotions, ses craintes et ses certitudes.  Je reçois chacune de ces petites chose magiques comme des particules d'énergie.  Mais aussi comme des petites clés qui ouvrent des portes plus secrètes de sa propre conscience.  J'ai alors la très nette sensation de parler avec lui autrement qu'avec de simples mots !

Ne riez pas...je n'ai pas fumé !!!

Cette nuit-là, il venait de m'envoyer ce qu'il venait de découvrir d'une nouvelle planète intérieure. 
Cette nuit-là, il venait de réveiller l'impénitent insomniaque que je suis et que je reste, contre vents et marées !

J'étais alors (une longue nuit de plus) occupé «copieusement» à triturer toutes la manettes de mon dernier sous-marin synthétique.  Et puis, suis entré doucement dans la photo, conquis, tranquille et rêveur !
j'ai posé les mains sur la clavier et me suis pris à écouter les mots qui me traversaient l'esprit au regard apaisant du cliché – événement tangible d'une portion «de temps figé».  Toutes les horloges de ma maison interne s'étaient arrêtées, toutes les désagréables sensations éloignées.  Il ne restait plus que la nuit, les couleurs de cette curieuse planète, le cliché, la musique...et l'Amitié !

Cette nuit fut encore plus courte que toutes les autres, je me suis mis à jouer plus longuement que jamais...

Un autre ami me disait un soir, alors que je venais de passer par de trop lourds moments de découragement, que la seule manière de voir le jour quand il pointe son nez (j'aime les petits matins blêmes quand tout est encore endormi) c'est d'ouvrir les yeux, de remercier la Vie et d'accrocher un «sourire à son coeur».  Essayez pour voir et dites-moi quoi !  Je peux vous dire, moi,  que mes jours ne sont plus les mêmes depuis !

«Put a Smile inside Your Heart», c'est le don de la douceur et de l'amour sans compter !  C'est accéder à l'émerveillement pour toutes les choses qui nous entourent chaque instant, aussi infimes soient-elles !  C'est recevoir le "Présent" comme un cadeau...D'ailleurs, ne parle-t-on pas de «Présent» quand on parle de «cadeau» ?

Commentaires

je connais ce genre de coeur, ce genre d'ami et j'ai le trip des voyages intérieurs, sans parler de mon égale relation quand il s'agit de revenir un siècle après "comme si c'était hier".
une amie présente, toujours. Encore

Écrit par : wictoria | 18/04/2009

Tu viens peut être de répondre à une question qui me taraude depuis quelques jours maintenant, en effet j'ai lu cette semaine quelques extraits des écrits de Spinoza qui nous dit que "la tristesse, cette dépression que nous éprouvons lorsque notre puissance de vivre se trouve diminuée, est toujours mauvaise: c'est une sorte de bilan négatif sur nous-mêmes, nos possibilités, nos actes, notre vie. Si la tristesse est toujours mauvaise, la joie est toujours bonne, car elle est augmentation de notre puissance d'agir".
Très bien mais alors comment trouver et entretenir cette joie jour après jour? Et bien peut être suffit-il comme tu le dis d'accrocher un sourire à son coeur? Il ne me reste plus qu'à expérimenter la chose.
Ça fait du bien de te voir sortir le bout de ton nez Dim ça faisait si longtemps. Allez à bientôt vieil ermite.

Écrit par : BJ | 18/04/2009

Très Chère Wictoria,
Je te remercie pour ce témoignage tout en synchronicité, en vérité silencieuse et surtout en présence bienfaisante. Gros bisous à toi et à toute la petite tribu.

Écrit par : Dim | 18/04/2009

Très Cher Bernard,
J'aime assez l'idée de profiter du mieux que nous pouvons l'instant et de ne surtout pas le sacrifier à la tristesse. Au fond, à bien y regarder, ne vivons-nous pas dans le bien-être et dans une certaine opulence ?
Je m'efforce de croire que je peux donner un sens à ma journée ! Je ne cherche pas beaucoup plus loin !! Car plus loin, c'est le futur et ses craintes inconsidérées, des prédictions dans tous les sens...prédictions qui, au demeurant, ne font prendre que peu de risques à leur auteurs puisqu'ils ne seront pas la pour vérifier !
Et le passé quant à lui, ce n'est bien souvent que regrets.
Alors notre petit jour qui se lève vaut à lui seul tous les tours et détours de l'existence ! Cela étant dit, quel plaisir que celui de te retrouver ici !!!! Embrasse tous les tiens pour moi, svp. A très bientôt.

Écrit par : Dim | 19/04/2009

Quel chance ils ont tes amis de t'avoir comme tel.
Je me disais dernièrement que tu donnes probablement plus que tu ne reçois...
Ah au fait, je viens d'aiguiser un couteau, ben oui, je vais essayer d'accrocher un sourire à mon cœur... dès que j'ai le temps, je vais acheter un ou deux sourires pour ce faire...

Écrit par : G. Mike | 19/04/2009

C'est vraiment, vraiment bizarre, Mon Très Cher Mike, c'est exactement ce que je me disais à propos de "certain ami"....Non Mike, pas acheter ! Pas acheter ! Utilise les tiens, c'est bien mieux !

Écrit par : Dim | 19/04/2009

Voilà une bien jolie note en forme d'Ode à l'Amitié bien si précieux car si rare ! Heureux de deviner a distance ce grand sourire öclairer ton visage qui est resté gravé dans ma mémoire d'un soir de Pâques là bas si loin et si près à la fois !

Oui sourions à la vie c'est ce que l'on peut faire de mieux et garder son âme d'enfant :o)

Écrit par : Jipes | 05/05/2009

Il y va de ces instants comme des gens , des îles qu'on laisse, aux souvenirs... le mot saudade en portugais à ce sens aussi c'est pour celà qu'il est si compliqué à traduire.
Il en va de nos musiques intérieures ... comme des images ...
barvo pour ce blog ...

Écrit par : laurent nicolas | 31/05/2009

Bonjour Laurent ou Nicolas,
Un tout tout grand merci pour ton commentaire et pout ta visite. Sois ici toujours le bienvenu !

Écrit par : Dim | 01/06/2009

Whaaa il est trop ce blog !

Écrit par : G. Mike | 17/11/2009

Ouaip ! Je trouve aussi !!!

Écrit par : Dim | 17/11/2009

un an déjà que tu as daigné paraître en ces lieux (de perdition, je dois bien l'avouer)... amitiés mon cher Dim (je suis en train d'écouter Threshold, je ne m'en lasse pas encore et c'est ainsi que je cliques sur ton lien)

Écrit par : wictoria | 19/04/2010

Ma Très Chère Wictoria,
A deux reprises, ce même jour, je me suis mis à penser aux "Humeurs". Incroyable !!! Et je compte bien revenir vers tous ceux qui sont chers à mon coeur !!! Et cette jolie lumière que tu viens d'y déposer me fait beaucoup plaisir !!! Je te dis vraiment à tout bientôt pour de nouvelles et petites humeurs discrètes ! Gros bisous. Dim.

Écrit par : Dim | 19/04/2010

Mais c'était ton Nanny versaire ce weekend ! Et t'as RIEN DIT !!!
;-)

Écrit par : G. Mike | 08/06/2010

Passé un certain âge, c'est même carrément un grannyversaire !!!

Écrit par : Dim | 08/06/2010

Les commentaires sont fermés.