Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/11/2007

D'OMBRES ET DE LUMIERES

POINT OF CONSCIENCE      12.37
Sommes-nous un point de conscience passant par la plus courte des expériences terrestres ?  Pouvons-nous espérer être venus d'ailleurs pour repartir plus loin encore ?  L'invisibilité est-elle fruit de notre imagination ou est-elle notre seule réalité ?

Ne vous est-il jamais arrivé de voir le monde comme si vous en étiez séparé ?  Comme si la terre flottait là, à la fois si lointaine et si proche, devant vous, alors que vous vous sentez intangible ?

Sommes-nous prisonniers de notre enveloppe terrestre ?  Sommes-nous seulement cette enveloppe ?  Et ce corps ... nous appartient-il seulement ?

Voilà que je me heurte à mes propres convictions et ne trouve de répit que dans la seule liberté de l'esprit !

 

A CHILD IN YOU      3.01
Lorsque le "trop sérieux" T'inonde de vagues déferlantes de "devoirs et de tâches", quand les responsabilités deviennent lourdes et tellement ternes qu'elles ne Te donnent aucune satisfaction, il n'est qu'un seul refuge, celui que nous avons tous perdu, lorsque devenus trop grands, nous en oublions notre présent d'enfant !  Retrouver l'enfant, c'est vivre l'instant !  Et celui-là vaut bien mieux que tous les autres !

CONSTANT  E-MOTION      11.19
Entre mouvements perpétuels et Emotion permanente, petit détour par le minimalisme que j'affectionne tant.  Désuet, inutile, mais tellement proche de mes aspirations...à une vie simple, à l'air pur, à la tranquillité.  Un film de science-fiction en quelque sorte !

Et quand tout fout le camp, nous laissant ce marasme d'une pauvreté intellectuelle intense qui baigne actuellement nos contrées, il ne me reste alors plus que le refuge des Humeurs...

SARCAS ME !!!      6.58
Derniers mois fertiles en rebondissements dans mon Bruxelles natal.  Ils n'ont en réalité qu'un effet pervers sur ce que je ressens.  Ils me rendent profondément ironique et, sinon mysanthrope, en revanche extrêmement critique à l'égard du monde politique.  Je ne vois donc plus que de grands manchots aveugles, que de stupides pantins sans cervelle aux "petites" préoccupations bassement territoriales ou linguistiques.  Et je n'éprouve plus qu'une haine profonde pour ces pervers sous-nationalismes de pacotille.
A l'heure où la terre semble peu à peu et fébrilement se réveiller de l'égoïsme pur et dur, il s'en trouve encore quelques-uns pour se la jouer "perso" !!!  Pauvres Hères, Pauvre Terre !!!

LIVING ROOM AND MISERY      3.10
Un salon - théatre de toutes les misères du monde. CNN, Euronews en boucle...Quel malheur ! Et dire que je suis bien au chaud dans mon fauteuil moëlleux !!! .... La journaliste nous invite à voir ô combien les élans de solidarité sont efficaces et à quel point "ils" peuvent se réjouir de la solidarité tous ceux qui à présent sont dans la misère la plus profonde, ayant perdu les leurs, ayant perdu leur toit, leur terre...en l'espace seulement de quelques secondes !!!

C'est qu'elle a des arguments, notre belle société idéalisée. Elle nous endort, nous calfeutre dans notre petit confort douillet et fait de notre "distance" un argument de poids pour nous disculper de nos éventuelles responsabilités !

Et en homme courageux, que vais-je faire ? Réponse : Zapper ?

 

SEASON'S END       13.02

Aïe ! Le grand retour des fins de saison. Je supporte mal les fins de saisons.  J'ai beau me dire qu'elles ne sont que transitions, comme tout sur cette terre, je me fais chaque fois prendre au piège. J'ai beau admettre, lorsque je suis dans mon "état naturel" que tout est fait d'ombres et de lumières, à commencer par ma vie...Mais je n'aime pas le noir du matin ! Je ne supporte que celui de la nuit !

 

Ces dernières musiques sont des écarts volontaires de conduite. Plus libertaires, plus décousues que jamais, intimement liées aujourd'hui à mon désordre mental. Elles rejoignent enfin les Humeurs-Nuits et se sentent bien ici, comme je le suis à présent d'avoir pu partager avec vous quelques-uns de mes songes !

Mais je ne pouvais quitter cette note sans y ajouter un troisième volet à la "Wild Wild Sweetness".

Voilà tout est dit...ou à peu près !!! 

 

INTO THE WILD WILD SWEETNESS (Part III)     26.50 

 

 

 

Commentaires

On ne les attendait plus, mais on les espérait toujours tes humeurs-nuits. Le hic, c'est que je les découvre ce matin gris/noir.
Je n'ai pas encore eu le temps de les écouter, et pourtant, par tes mots ci-dessus, je les sens superbes, car de vraies humeurs.
Merci.
Quant au monde, "qui va mal" autour de nous, c'est à nous de lui redonner un peu de couleurs, on a tous (ou presque tous) tendance à oublier que c'est notre monde, et que nous en sommes les acteurs.

Écrit par : G.Mike | 29/11/2007

Mon Très Cher Mike,
Cela me fait vraiment très plaisir de te lire premier dans les HN et Bingo ! "Premier lever" - Premier Com !!!!
Tu as parfaitement et entièrement raison et justement parce que des humeurs ne sont jamais que des humeurs, tes mots illuminent la note, tels une étoile face aux ombres envahissantes...Merci pour ce début de journée déjà beaucoup moins maussade maintenant !

Écrit par : Dim | 29/11/2007

A chaque fois ou je me languis de tes notes et de tes musiques tu reviens avec de merveilleux cadeaux dans ta hotte tel un Père Noël de l'Hyperespace ;o)

Que de beautés dans tes musiques:

Tout d'abord Point of Conscience rarement encore je n'avais entendu chez toi tant de douceur et de féerie spatiale Vraiment je me sens tout léger à son écoute

Et puis A Child in you
voilà une chose qui nous rassemble profondément c'est marrant parce que alors que j'etais au fond du trou c'est un regard vers mon enfance qui m'a tiré vers la lumière, tes notes si graciles et mutines m'ont remplies de bonheur et tu sais à quel point je défends farouchement notre droit a rester des enfants ! Pour le reste je reviendrais car hélas le travil m'appelle mais Encore Merci pour cette pause et ce voyage en apesanteur !

Écrit par : Jipes | 29/11/2007

Si les humeurs (nuits) ont leur Dimitri, Dimitri a lui aussi ses humeurs et nous démontre au passage que les histoires belges ne sont pas toujours drôles. Et pourtant lui c'est un drôle de bonhomme, si l'on en juge par la qualité de son travail, on se dit que ce type là ne doit pas être tout à fait comme les autres. C'est encore une magnifique serie que tu nous offres là Dim, et moi de me lamenter que ton talent ne soit pas reconnu à sa juste valeur.
Que de sensibilité que de déchirures dans cette musique, même« Point of conscience » tout planant qu'il est n'oublie jamais pour autant de nous rappeler notre dure condition humaine, c'est ce qui est fascinant chez toi, cette faculté que tu as de nous emmener jusqu'à ce point d'équilibre entre un monde merveilleux et la dureté du monde réel, comme un oiseau libre planant au dessus du chaos. Il me semble que comme moi tu es un fugitif fuyant une réalité qui te rattrape sans cesse.
GMike a raison ce monde est le nôtre et nous devons y jouer chacun notre rôle, mais un monde tout aussi parfait soit t'il ne saurait être sans musique, alors joue Dim joue encore et encore on en a tant besoin.

Écrit par : BernardJ | 30/11/2007

attendre nous ouvre les yeux et les oreilles ! que c'est beau que c'est beau !

Écrit par : wictoria | 30/11/2007

Mon Très Cher Jipes,

Dans un univers rêvé, les Humeurs-Nuits devraient être un jardin secret pour les frères-amis, les soeurs-amies, tous les vrais amis !!! On y verrait de belles farandoles au ralenti, une sérénité qui ne craindrait ni le temps ni l'espace. On y vivrait tout juste sans les images douloureuses du passé, sans la moindre crainte de jour en devenir ! Je rêve de ce monde avec espoir et ne me contenterai jamais de fatalisme. Même si parfois, le songe est à la tristesse !

Dans le jardin, chacun viendra déposer ses soucis et partagera le repas de l'amitié éternelle, dans la douce chaleur d'un soleil sans fin !
Nous y retrouverons nos airs et nos jeux d'enfants.
C'est une certitude, si je rêve de cela et si je le trouve, promis juré, je t'envoie, Mister Jack Sparrow, la carte secrète qui en indique la route ! Tout cela pour dire ô combien je sais reconnaître le coeur d'enfant qui résonne en toi ! Et si nos petits bouts de toile ne devaient révéler qu'une seule chose, c'est bien celle de cette merveilleuse rencontre par delà les limites du visible ! Je te remercie infiniment pour des mots qui vont laisser du beaume au coeur pour très longtemps ! A très bientôt !

Écrit par : Dim | 30/11/2007

Mon Très Cher Bernard,

Recevoir tes mots sont à chaque fois une fête aux mille couleurs sans nom. De celles qu'on n'ose imaginer tant leur beauté est impossible à décrire. Mais quelle fête, quelle fête!!!

Je ne cesserai jamais de le penser, je suis incroyablement persuadé qu'il t'est possible de lire au travers des notes de musique, au creux de mon esprit. Le point de conscience a beau se définir comme un espoir, il nous ramène pourtant aussi immanquablement à notre condition humaine. Et je ne sais donc plus vraiment si je dois être heureux ou, bien au contraire, admettre un déchirement !

Mais cette magnifique chose qu'est la musique tisse des liens plus fantastiques les uns que les autres. Il n'est même presque plus nécessaire d'utiliser des mots, sinon pour garder à jamais cette proximité inexplicable. Je me réjouis tous les jours de ta présence indispensable dans les humeurs-nuits, depuis le premier jour où ta barque a abordé le rivage de cette petite île qui n'appartient qu'à nous !

Je te remercie du fond du coeur et te dis à très très bientôt. Eh hop ! J'ai repris des couleurs, grâce à toi !!!

Écrit par : Dim | 30/11/2007

Bon, Dim, les gens qui accrochent à ta musique, accrochent vraiment. Ce n'est pas du baume que l'on passe pour faire plaisir, mais des mots puissants que l'on retrouve dans les commentaires laissés ici.
Ta musique mérite d'être publiée, diffusée et surtout écoutée. Elle n'est probablement pas la musique demandée par les médias, car trop riche, riche en émotions, mais je crois que beaucoup seraient touchés par elle(s). Bon allez, je dois me tromper... ;-)

Écrit par : G.Mike | 30/11/2007

Je pense que Mike a raison si tu as suivis le travail de Bernard Reeb il a publié son CD avec ses compos et c'est une belle concrétisation il ne te reste plus qu'a faire pareil Dim tes musiques et ton univers le méritent !

Écrit par : Jipes | 30/11/2007

Mon Super Golden Mike,
J'aurais vraiment grand peine, connaissant tes goûts extras pour la musique, à croire que tu te sois trompé. Et finalement, tant mieux pour moi. Cela pour te dire que je suis tes conseils à la lettre et travaille d'arrache-pied sur un projet plus conséquent, je l'espère du moins, avec l'espoir secret de le voir se concrétiser.
Je profite d'ailleurs de l'occasion pour te dire publiquement merci pour tes conseils toujours précieux et t'informe que soundclick a pris des couleurs aux humeurs-nuits, grâce à toi !!
A très très bientôt pour quelques commérages de vamps !!!
Ps : ouin ouin !!! En septembre cette année-ci, Il y a eu aux States un concert avec notamment Guthrie, Budd et Biosphere, ouin ouin !!!

Écrit par : Dim | 30/11/2007

Très Cher Jipes,
Après un tel encouragement de votre part à tous, si j'avais encore quelques doutes,aujourd'hui, je suis à présent plus que décidé. On fera chauffer les fers, promis et je vous tiens au courant !!!
Excellent week-en à toi et gros bisous aux tiens !!!

Écrit par : Dim | 30/11/2007

Très Chère Wictoria,
Une visite de la fée des mots est Toujours un instant purement magique ! ! !
Plus encore en ces temps de trouble au dehors, au dedans !
Je voudrais être capable d'ubiquité pour pouvoir me réfugier à chaque instant dans les mondes que tu sors de l'infini !
Et je sais que chaque fois que je passe par chez Toi, je trouve de douces sources d'eau vive et de sérénité. Tout ce qu'il me faut pour rêver encore et encore de notes et de silences ! A très très bientôt dans ton univers pour d'autres moments uniques !!
Mais surtout, surtout, merci pour ces mots chaleureux !

Écrit par : Dim | 30/11/2007

Hé heu, Dim, arrête hein, je déconnais, et pour paraphraser JP Coffe: "c'est de la meerde !". :-))
Comment tu ne me crois plus là ? Ben t'as raison :-)
Tiens, à propos de Budd et Guthrie, ils ont effectivement sorti 2CD, au lieu de sortir un double, ils en ont sorti 2. Une collaboration intéressante... j'ai un morceau quelque part sur un CD. Mais ce n'est bien sûr pas en Belgique qu'on verrait le vieux Budd montrer son nez :-( Quant à Biosphère, ben j'aurais aussi voulu les voir ou plutôt les écouter...

Écrit par : G.Mike | 01/12/2007

je me retrouve chez moi ici, et j'y reviens toujours, même en catimini...

Écrit par : wictoria | 01/12/2007

Quel billet beau et noir... ces images tournantes m'ypnotisent lentement et la tristesse profonde au même temps que la grande beauté de la musique me transportent dans un monde, il est vrai, un peu diférent de mon quotidien, mais pas totalement étranger! Mais oh non nous ne sommes pas un point de conscience au bord du grouffre Dim, nous avons une âme, un éclat d'une immense lumière! Une grande caresse de Lobita

Écrit par : lobita | 01/12/2007

Ma Très Chère Lobita,
Merci infiniment, infiniment pour ce message tout empreint de couleurs et d'espoir. Merci pour cette visite qui m'accompagnera encore pour bien longtemps et pour ces mots qui résonnent de vérité. L'éclat d'une immense lumière...
S'il est un univers où je ne puis faire qu'une seule chose, exprimer ce que je suis, c'est probablement la seule musique. Si cette musique permet de vraies rencontres, alors elle n'aura pas été vaine.
Je te dis à très très bientôt. Gros bisous.

Écrit par : Dim | 03/12/2007

je crois que la musique est à Dim ce que les images sont à Lobita... :-)

Écrit par : lobita | 10/12/2007

Un petit passage par chez toi pur te souhaiter un Joyeux Noël Dim, à bientôt.

Écrit par : BernardJ | 24/12/2007

Les commentaires sont fermés.