Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/02/2007

NICOLAS HOFFMANN AND THE QUIET LIFE

Free Image Hosting at www.ImageShack.usJe vous ai déjà parlé de Nicolas et de sa patience d'Ange (ici), de son sens du détail, de ses compositions complexes, aériennes et magiques dont il détient les secrets.  Et vous aurez compris rien qu'en lisant mes propos, que j'étais tout acquis aux mondes qu'il nous avait déjà livrés, par les yeux, par les oreilles, fruits du coeur et de la générosité.  Je ne connais que trop peu Nicolas et pourtant, à chacun de nos contacts, j'ai la certitude de rencontrer un passionné, un créateur génial et un rêveur assidu.  D'où l'admiration que j'éprouve en regardant ses compositions.

Il y a deux soirs, alors que ma journée allait se résumer en un effondrement total au creux d' un vieux fauteuil moëlleux, je reçois un message intrigant de Nicolas, me parlant de son dernier projet vidéo d'animation de fractales et de la rencontre entre des images que je ne connaissais pas encore avec une certaine musique que je connais mieux.  Piqué au vif, le morne de ma journée s'illumina pour faire place à mille feux.

J'aime les « unions sacrées », celles de passionnés qui, sans se connaître, peuvent pourtant se rencontrer et partager, lors d'instants privilégiés, un univers commun.  C'est donc avec un immense bonheur que j'ai découvert « Quiet Life »,  témoignage « vivant », emprunté aux méandres fantastiques, d'une rencontre entre les mondes délirants de Nicolas et ma musique.  Je peux vous le dire, les mots ici sont bien pauvres en comparaison de l'honneur qui m'est fait « d'entendre ces images et de voir cette musique ».
C'est donc, non sans une certaine fierté (je dois vraiment vous l'avouer ! ), que je vous propose de rejoindre les pages magiques de Nicolas et d'aller y cueillir ce nouveau fruit, Quiet Life.

Je remercie du fond du coeur Nicolas pour ce cadeau précieux qui me réchauffe le coeur et me donne aussi raison de croire qu'il ne faut jamais s'arrêter de....rêver !

Commentaires

Ah et bien je vois des billets nouveaux qui ont échappés à la vigilance de mon lecteur d'actualités...ja vais me rattraper !
Ton enthousiasme est un souffle qui nous pousse à en découvrir encore et encore !!!!

A très bientôt !

PS : j'écoute souvent Massive Attack et Threshold ! Merci :)

Écrit par : wictoria | 22/02/2007

Yawo lambo loko nono wa n'binka n'binka lolo maga nwe !

Écrit par : Gmike | 22/02/2007

Wictoria, encore un tout grand merci pour ces mots délicieux qui en disent long sur ton plaisir de partager ! "Donner" et "recevoir" sont irrémédiablement inséparables. Tes visites sont précieuses aux humeurs-nuits, mais à moi aussi, avant tout.

ps : yousendit met trop de barrières pour la communication de fichiers. j'ai donc opté pour www.4shared.com qui marche admirablement bien.
Gros bisous, dim.

Écrit par : Dim | 22/02/2007

Mike : quand tu causes, tu pourrais tout de même éviter de manger.
ou alors tu travailles sur un nouveau moinammeboka ?
J'ai juste compris "lolo" ! (!) Est-ce à dessein (des seins ?).

Écrit par : Dim | 22/02/2007

Dim bravo pour cette belle rencontre (ca me rapelle de beaux souvenirs) je suis en train de charger cette vidéo je reviens te donner mes impressions ;o)

Mike tu parles Swahili ?

Écrit par : Jipes | 22/02/2007

C'etait long a charger mais ca valait amplement l'effort franchement j'adore c'est superbement réalisé et celà donne un ensemble fascinant. J'ai éteint la lumière mis en grand format sur mon 20 pouces et mis le son a fond !!!!

Un fantastique voyage onirique menée de main de maître avec une symbiose intelligente des images et de la musique !

bravo à vous deux !

Écrit par : Jipes | 22/02/2007

Dim : Je disais donc superbe ! Et pour le reste, tu as tout compris.
Jipes : ça se peut, je n'en sais rien...
Devinette : qu'est-ce qu'un likembe ?

Écrit par : Gmike | 23/02/2007

Jipes : je suis particulièrement content que tu aies pu télécharger la vidéo. Cela doit effectivement donner pas mal du tout en grand. J'aurais voulu être chez toi !

Je trouve aussi le mélange très intrigant, paradoxe d'une certaine lenteur mêlée de vitesse. Je suis très heureux en tout cas de ta nouvelle visite et prends toujours un énorme plaisir à te lire. A très bientôt sur le mood !

Écrit par : Dim | 23/02/2007

Mike, Mike, Mike,

Toujours le même. C'est rassurant !
Oui ! je vois maintenant... le likembe. Un truc qui fait mal aux doigts. J'en ai même eu un ! ch'sais pas l'est où.
Tiens, à propos. "Devinette", c'est qui ça ??? Oukilé son blog ?

Écrit par : Dim | 23/02/2007

Bonjours Dimitri,
décidément tu nous gâte en ce moment, entre ton nouvel album et cette vidéo je ne quitte plus les humeurs nuits ces temps ci. Habituellement je ne suis pas très friand des ces images de synthèses mais sachant celles ci accompagnées de ta musique cela à forcément exité ma curiosité. J'ai donc téléchargé la vidéo et l'ai envoyée plein écran, et là, heureuse surprise, ce ne sont pas les habituelles images froides et incipides qui me sont apparuent, ici les couleurs sont si chaudes et le mouvement des formes tellement organique que l'on a parfois l'impression d'avoir affaire à du vivant. Je me suis soudain souvenu d'une scène de 2001 l'odyssée de l'espace lorsque le personage principale déconnecte progressivement le super ordinateur hal, celui ci perdant progessivement ses moyens finit par avoir ces mots « j'ai peur ».Cette scène m'a toujours beaucoup emu lorsque la machine froide et calculatrice s'humanise soudain, lorsque la vie apparaît là où on ne l'attend pas. Dans le cas de la vidéo de Nicolas les images il est vrai ne sont pas seules, elle sont accompagnées par ta musique, et cette musique là monsieur, elle vous ferait fondre un glacier. Ce fut donc un moment de plasir et une fois de plus c'est à toi que je le dois dimitri. Merci infiniment à tous les deux.

Bernard

Écrit par : bernard joffroy | 23/02/2007

Cher Bernard,

Votre nouvelle visite me procure une joie immense, tant vos mots et vos propres images trouvent écho à mon coeur. Je suis aussi très souvent interpelé par 2001 mais j'aurais eu bien du mal à décrire cette ultime scène comme vous le faites si bien. A tel point que je viens de vous lire comme je prends part à une poésie. Je vous le dis et le redis, j'espère avoir de vos nouvelles, chaque fois que le coeur vous en dira. Vos mots et ceux de tous mes amis sont autant de réconforts et d'encouragements à ne jamais perdre de temps.... Et comme le partage doit être roi, j'espère encore avoir beaucoup de temps à partager mes nombreux rêves. A très très bientôt. Sincère amitié.

Écrit par : Dim | 23/02/2007

Oups, j'arrive comme d'habitude après la guerre ! ;-)

Merci Dimitri pour tant de compliments, je n'ai fait que mettre en images une excellente compo !

A bientôt p-e pour une autre animation...

Écrit par : Nico | 28/02/2007

Bonjour Nicolas,
Cela ne pose aucun problème. Toujours le bienvenu dans les humeurs-nuits. Et le jour où j'en serai à un million de visiteurs, je vous préviens tout de suite mais il faudra attendre trois ou quatre siècles probablement :) A très très bientôt.

Écrit par : Dim | 01/03/2007

Les commentaires sont fermés.