Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/12/2006

W W W . H Y P E R B O R E A . N L

Image Hosted by ImageShack.us

  

Lorsqu'un site m'enchante, j'ai parfois du mal à le partager. Comme si je devais dévoiler une part de secret...Une part de moi-même. Mmmh ! Très égoïste la réaction. Vous ne croyez pas si bien écrire ! ! ! Je me décide donc à vous dévoiler un endroit où j'aime aller souvent fureter pour y puiser plaisir des yeux et des oreilles. Le plaisir y est d'autant plus grand, que je me sens là comme chez mes amis. Des amis capables du meilleur, fins dans l'écoute et dans les critiques et qui, à leur manière, n'hésitent pas à me soutenir dans mes petites recheches musicales. Comme tous mes amis très chers, ici présents, complices de mes nuits d'humeurs.

Je profite donc de cette unique occasion pour vous adresser un immense merci et vous adresser toute ma reconnaissance, sans limite, pour tous vos passages et tous vos mots !

  

Image Hosted by ImageShack.us
"Hyperborea" est sans conteste un lieu qui m'absorbe ! J'y découvre, lors de petits voyages passionnés, des atmosphères chères à mon coeur !  J'y évolue comme dans un film fictif, entremêlant abstraction et passions naturelles.
J'y puise une sereine solitude, nécessaire reconstruction au lendemain du Mal-Etre.

Hyperborea, c'est d'abord un couple "affectif" et "affectueux", Madeleine et Willem, qui vivent aux Pays-Bas, humains doux et généreux, artistes sculpteurs, dessinateurs, musiciens...qui, sans même me connaître, crèent des univers rêvés, espérés, que je ne peux exprimer que dans ma tête...Leur monde est construit de mille couleurs, de formes toutes plus subtiles et plus sensuelles les unes que les autres.  Science de l'abstraction érotique, de l'infiniment dépouillé. Culte d'une certaine beauté, d'une beauté certaine !!! J'aime aussi tout particulièrement le dénuement sombre et tranquille de leur site.  Il conduit à la réflexion, au repos et me donne une grande envie de douceur !
Image Hosted by ImageShack.us
Image Hosted by ImageShack.us

Commentaires

Bon, encore de la 3D pour le plaisir de faire de la 3D, des images assez froides somme toutes. Je dis cela, non pas que je n'aime pas, au contraire, mais, quand j'ai commencé à bidouiller avec Bryce, il y a quelques années, une de mes anciennes collègues, à qui je montrais de temps en temps mes "œuvres" (surtout pour la voir se déplacer), me disait justement que toutes mes scènes étaient froides, lugubres... Sur le moment, je ne comprenais pas, mais maintenant, de fait, en revoyant mes vieux essais, et les tiens, et ceux présentés ici, il en ressort bien une froideur, un vide, un manque de vie. On a toujours l'impression d'être dans des mondes sans vie.

Écrit par : Gmike | 17/12/2006

Oh! Une nouvelle planète? Où les vaisseaux spatiaux pondent des oeufs? Où des serpents de mer s'enroulent autour de lunes, trempées dans la mer comme des cookies dans le thé? Oû les habitants ne sont qu'une tête sans corps et habitent dans des robinets géants? Faut que j'aille visiter ça... Merci pour cette adresse cosmique!

Écrit par : lobita | 17/12/2006

oi j'aime bien ces oeuvres elles me rappellent en sorte mon passé de fan de BD de SF avec Druillet notamment j'aime beaucoup le luxe de détails notamment dans les textures.

Ceci dit je comprends Mike ca a l'air un chouilla dépeuplé mais peut etre est ce du au fait que les habitants n'ont simplement pas forme humaine d'ailleurs ils vont souvent par deux comme des Zébus galactiques paissant paisiblement dans les steppes du Futur.

Ca me rappelle également le Silver Surfer esclave de Galactus dans mes premiers comics Marvel.

Joli découverte et merci du partage en plus en écoutant Fight of the wars on est en plein dedans :o)

Écrit par : Jipes | 19/12/2006

Mike : farpaitement d'accord avec toi Mike pour le côté froid et "impersonnel" de la chose. En revanche, ici je renoue un peu avec d'anciennes amours comme la pochette de Timewind de Sieur Schulze, les mondes improbables de Siumak, etc...Mais cela ne cache pas d'autres grandes frustrations ! ...Ou quand une certaine perfection n'est pas de notre monde !

Lobita : Eh oui ! une invite à certains voyages impossibles. Ceux qui sont rendus inaccessibles, en dehors de nos rêves...Et que vive la liberté ! ! !

Jipes : je vois que nous Flyons au dessus des mêmes sphères...mais...mais...tiens, comme c'est bizarre...J'en avais déjà la très curieuse impression ! ! !

En définitive, ce qui me rassure vraiment, c'est de savoir que nous sommes tous de la même planète ! A très bientôt !

Écrit par : dim | 19/12/2006

Dans mon continent à moi, j'ai aussi des surfeurs qui dévalent les branches des sapins de Noël et des peluches qui se mordent la queue... :-)

Écrit par : lobita | 22/12/2006

Bonne et heureuse année l'ami, ainsi qu'aux visiteurs de tes pages enchantées...

Écrit par : Gmike | 01/01/2007

Mon agrégateur doit avoir des faiblesses car je n'avais pas encore repéré ce billet merveilleux ! J'y cours...

Écrit par : wictoria | 13/01/2007

Dimitri ou es tu passé ? Toi et Phillipe vous vous faites rare ces temps ci plus de musique issu de vos imaginations fertiles on se sent orphelins revenez nous vite

Écrit par : Jipes | 13/02/2007

Mon Cher Jipes,
Je reconnais, et je te prie de bien vouloir m'en excuser, être fort absent ces dernières semaine.
Mais comme les esprits ne sont jamais loin les uns des autres, je peux te dire que je reviens d'ici peu avec une pléiade de morceaux à s'en faire une indigestion. Cela m'a malheureusement laissé trop peu de temps pour voyager chez mes frères et soeurs du Blog. Mais cela me fait très plaisir de te lire. Toute mon amitié. Dim.

Écrit par : Dim | 13/02/2007

Content de l'apprendre Dim ca nous manquait ;o) pour ce qui me concerne pas de musique avant un bon moment ja'i tout perdu dans le crash de mon Disque dur et Apple n'est pas sûr de réussir a récupérer les données :o(

Écrit par : Jipes | 14/02/2007

Mon Cher Jipes,
Voilà l'affreux genre de tuile qui me fait extrêmement peur. J'espère pour toi et de tout coeur que tu vas pouvoir récupérer ce qui te tient à coeur, sur ta bécane ! Un petit croisement de doigts s'impose ! Mais les artistes sont capables d'éternels recommencements et je commence tout de même à connaître les vraies fibres qui t'animent ! Bon courage. Dim

Écrit par : Dim | 14/02/2007

Les commentaires sont fermés.