Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/10/2006

FIND YOUR SAFE PLACE

Image Hosted by ImageShack.us Image Hosted by ImageShack.us Image Hosted by ImageShack.us Image Hosted by ImageShack.us Image Hosted by ImageShack.us Image Hosted by ImageShack.us Image Hosted by ImageShack.us Image Hosted by ImageShack.us Image Hosted by ImageShack.us Image Hosted by ImageShack.us

Installe-toi confortablement, ferme les yeux, oublie les défis, laisse tes soucis.  Abandonne-toi au doux roulis lancinant de quelques instants de liberté «chérie» !

Car le chemin commence ici, ici où toutes les décisions sont tiennes!
Arrête-toi l'instant d'une ample respiration, suis-la, écoute-la.  Touche son passage dans tout ton Etre et laisse son rythme s'apaiser au fil des secondes d'un temps qui n'existe plus.
Derrière toi, tu as déposé fatigues, peurs et troubles.

Et ce chemin te mène vers ton «endroit de confort», celui dont tu rêves secrètement, par toi seul connu.  Il se trouve perché sur la plus haute montagne, au creux d'une clarière ou sur les bords d'une plage sans fin.  Le soleil est chaud et doux.  Tes yeux sont fermés mais les plus belles images défilent dans ton esprit et tu te sens protégé par la raisonnable distance de l'apaisement.  Laisse-toi bercer un instant par cette enivrante nécessité.  Celle de te retrouver -Toi- ! ! !

Ton "endroit de confort" est le seul qui puisse te permettre de regarder les choses avec le détachement juste suffisant.  Laisse-toi guider par sa douceur et sa quiétude.  Alors commence le Monde du Tout Possible.

10 atmosphères simplissimes pour 10 tentatives d'un peu plus de sérénité.  Chacune d'elles ne se composant que d'un son unique.  Improvisation pure de l'imaginaire évasion, sans artifice inutile.  Parce que la tranquillité est aussi un plaisir qui se partage.  Et puisque le lieu et l'heure s'y prêtent aisément, il est temps d'abandonner ton ouvrage, de rencontrer tes rêves les plus doux, les plus fous...

Quiet One - Premier Détachement  5,56
Quiet Two - Toucher au Rêve 7,39
Quiet Three - Nécessaire Distance du Regard 9,54
Quiet Four - Endroit de confort 5,00
Quiet Five - Renaissance 6,21
Quiet Six - Intensité de Soi 7,06
Quiet Seven - Par delà la Douleur 10,36
Quiet Eight - Libre Envol 7,42
Quiet Nine - Second Détachement 4,11
Quiet End - Wake of Life 8,22

Commentaires

Prems !
Cette musique planante est bien celle qui convient au temps qu'il fait. Bruine et pluie légère dehors ce matin, mais ces sons m'emportent loin d'ici. Grâce à ta musique, c'est avec mes oreilles que j'arrive à compenser ce manque de lumière.

Écrit par : G MIKE | 28/10/2006

Il valait la peine d'attendre si longtemps pour recevoir ce cadeau étrange et surprenant comme une fraise en plein hiver... ou un bouton d'orchidée au milieu du goudron? Voilà de quoi passer de longs et délicieux moments!

Écrit par : lobita | 29/10/2006

Chère Lobita,
Voilà des mots au creux d'une nuit qui me la rendont plus douce et plus sereine encore. Ta visite me fait particulièrement plaisir tant je t'imagines affairée à tes projets d'environnement et à tous les autres. Et tu viens malgré tout dire bonjour aux humeurs-nuits. Merci pour ce Moment Exceptionnel et pour toute la poésie de ton indispensable présence ! A très bientôt. Dim.

Écrit par : Dim | 29/10/2006

Bonsoir Dimitri !
Typiquement la musique qui arrive à point nommé, invitant à un cheminent très intérieur et tout en demi-teinte... automnal, quoi. C'est très aérien et apaisant comme une brume matinale qui se lève sur un très beau lac. Un dizain bienfaisant et élégant ! Merci Dimitri et à très vite, mais ... sans hâte ...

Écrit par : Philippe | 29/10/2006

Une fois de plus un joli voyage au long cours je suis sur une jonque dans le détroit du Mékong et tout en contemplant l'aurore je déguste une de ces mangues gorgées de soleil en sirotant a petites lappées un thé vert vivifiant !

Merci Dim, le ticket pour le voyage etant offert j'en profite pleinement !

Écrit par : Jipes | 30/10/2006

Gmike : souvent le premier, c'est vrai ! Et cela fait vachement plaisir de te rerouver ici aussi, tu penses ! ! ! D'autant que nos notes, sans concertation aucune, ont un vrai parfum de fraternité ! Ca me plaît beaucoup. Merci mille fois donc pour ton passage. Et ...aux prochaines "coïnciddences" ! ! !

Philippe : un vrai, grand et indispensable plaisir que de vous lire ici. La note n'a en réalité qu'une simple volonté de nous sentir bien, ou mieux, avec nous-mêmes. Stressés comme nous le sommes, nous y trouvons donc de bonnes raisons. Et ce n'est pas parce que les humeurs-nuits sont souvent sombres, que nous n'allons pas tenter de profiter davantage d'un peu de positif. D'autant qu'un travail de titan nous attend, vous et moi ! Allons, faisons chauffer les machines et que le rock "rage" !
A très très bientôt.

Jipes : rassure-moi Jipes, quand tu vois de nouveau le Mékong, tu me préviens et j'y plonge aussi. Ton commentaire, poétique à souhait, m'a envoyé toutes les images que je nétais pas parvenu à trouver dans mes rêves. C'est donc un immense plaisir que d'avoir reçu ta visite. A très très bientôt.

Écrit par : Dim | 30/10/2006

Les commentaires sont fermés.