Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/05/2006

TIME

I just wanted to remain a child !   - trois minutes quarante-huit secondes !

Le tic-tac de l'horloge ne cesse jamais d'être présent. Et lorsque le silence s'empare de ma nuit, il est là pour me rappeler l'inexorable chemin d'infortune. Cette horrible certitude humaine qui me mène vers l'inconnu ! Du plus loin que je me souvienne, le tic-tac ne m'a jamais quitté un instant ! Pas une petite, une toute petite "minute" de répit. Et ce n'est malheureusement pas en vieillissant que je deviens plus philosophe.

Quand j'entame le chemin à l'envers, je vois des images que je voudrais effacer de ma mémoire. Des souvenirs qui ne me permettaient pas alors de vivre ni dans l'insouciance ni dans la liberté. Et quand l'envie me prenait de vouloir rêver, il revenait alors plus sourd encore, lancinant, perpétuel, macabre, triste et froid ! Il est encore là, et demain encore, après-demain, dans un mois, dans un an...

Cold is Love   - quatre minutes vingt et une secondes !

Break "cynique" dans la tourmente - ivresse de l'oubli - échappatoire futile de corps sombres sur l'encens des junkies...Les rues sont noires. Ames perdues ayant perdu leur âme, sans larme, sans charme, distantes. Mépris des conventions, des structures. Mépris de l'harmonie. La liberté qui se paie au prix du néant. "Sans"timents : absents !

Le gosse est dans sa piaule; l'oeil vide face à un vieux crâne lumineux, perceuse à l'oreille, cernes sous les yeux, du noir aux cils, les cheveux en pétard, ...Il ne sait plus ce qu'il a fait la veille et se moque bien du lendemain. Pour l'heure, il rejoint son amour froid auquel il n'a pas tendu une seule fois la main depuis deux semaines...

Omega's Reason   - trois minutes vingt huit secondes !

Mais au bout du compte, lorsque mon "tic-tic-tic-tac" s'arrêtera, devrai-je alors encore me soucier des jours de tristesse et de vide ?. Me faudra-t-il parcourir aussi ce chemin à l'envers et accrocher les espoirs maigres de l'éternité ? Il n'a certes pas tort celui qui prétend que la nuit amplifie tout. c'est sans doute cette raison infernale qui m'empêche de fermer les yeux. Ou alors "Omega" est l'apaisement du Grand Rien et je me retrouve alors face à un océan imaginaire. Je n'en connais pas la raison.

Commentaires

Ah enfin ce morceau sur ton blog, je parle de "I just wanted to remain a child !". Et je répondrai : "Do we ever grow up ?"
"Cold is love" est trop sombre pour moi.
"Omega's Reason" oui, je prends, ambiant et piano, tout ce que j'aime une belle humeur-nuit, les dés sont ils jetés ?

Écrit par : G MIKE | 05/05/2006

Ah Gmike ! Merci pour ton commentaire...Et merci aussi pour ces belles belles nouvelles couleurs-nuits pour un player qui me semblait fort pâle !!!

A ta question "Do we ever grow up?" je répondrai très simplement de jeter un oeil à ton dernier opus sur les vamps !

Écrit par : Dim | 05/05/2006

Il est superbe ce morceau, pourquoi voudrais tu rester un enfant tu l'es encore ne t'inquiète pas Dim, ta musique en atteste cet émerveillement devant les sons, les mélodies et les harmonies sont la meilleure preuve que tu n'as pas tué l'enfant en toi !

J'adore la rythmique très puissante et pulsée par ses sons de cordes !

Par contre je suis comme Mike je n'aime pas "cold is love" parce que si je suis un mélancolique convaincu je ne suis pas attiré par le côté sombre !

Par contre Oméga sonne comme une rêcerie par un soir d'orage, je le trouve beau et ténébreux mais balancé par le piano !

Par contre j'ai du mal a entendre bien les morceaux cela coupe très souvent c'est vraiment dommage :o(

En tous cas ton inspiration est en verve ! Ce serait chouette d'essayer de mélanger nos univers avec Phileas comme nous le suggérait Lobita est ce que ca te tenterais ?

Écrit par : Jipes | 05/05/2006

Merci à toi Jipes pour ton commentaire. Et pour les images qu'il évoque ! Merci aussi, tout comme à GMike, pour vos critiques ö combien fondées sur le "côté obscur" des humeurs-nuits. Et je dois encore apporter un tout petit élément d'explication pour comprendre un choix aussi "morbido-black !" La note s'intitule "Time" parce que le temps m'est, tu l'aura compris, une obsession proprement insupportable. Mais le plus souvent, lorsque je tente d'exorciser cette vilaine chose, je ne produis que l'inverse de ce que je désire ! D'où le côté "destroy" et "no future". Réminiscence d'adolescences "suicidaires" coincées entre Enfance et Present Time.

Enfin, "mélanger nos univers" est bien entendu une idée magnifique, formidable !! Seule la dimension-Time pourrait par moment (mais je suppose que c'est la même chose pour tout le monde !) me poser un tout petit problème. J'ai, pour reprendre l'expression de notre Phileas universel, cinquante fers sur le feu de la "Forge". Qu'à cela ne tienne, Sois-en certain, "I am your man" et je suis certain que Philippe aussi !! Ah ! le temps !
MAUDIT TIME !!!!

Écrit par : Dim | 05/05/2006

C'est vrai Dim pas facile de remettre les démons dans le placard (pour l'heure le mien me fout la paix) mais quand j'entends le premier ou le troisième morceau je me dis que tu es aussi capable de trouver la lumière ;o) même u fondde la nuit la plus sombre il y a toujours une étoile quelque part dans l'immensité du ciel qui nous attend !

Voyons ce que Phillippe en dira et j'essayerais de vos envoyer qq chose pour tester !

Écrit par : Jipes | 05/05/2006

Excellente initiative ! Jipes ! Je reste en état de veille ! Et j'en touche un mot à notre Phileas international !

Écrit par : Dim | 05/05/2006

Ça valait la peine de rester quelque temps loin de mon site si c'était pour produire toutes ce minutes et ces secondes.
Réponse à la dernière question: non! quand le tic-tac s'arrête, c'est la paix et une grande lumière. Et l'éternité n'est pas, mon Dim, maigre!

Écrit par : lobita | 05/05/2006

Bonsoir Lobita. Je ne pouvais pas mieux commencer cette fin de semaine. Avec ce tout tout grand plaisir que de te lire. Merci pour tes mots et ton indispensable présence ! Je suis certain que tu sais que j'ai dans le dos un gros élastique qui me ramène toujours vers mes blogs préférés. Mais je suis un vieil ours cavernicole en proie à des humeurs futiles, inévitables. Ce qui fait plus encore de ta visite, une nouvelle petite lumière indispensable à ces nuits trop sombres. A très très bientôt dans ton univers !
PS : Quand je pense à ton blog, je repense toujours au "Magicien d'Oz", Judy Garland abandonnant son monde gris, terne et triste pour rejoindre en rêve le monde des couleurs et de la magie.

Écrit par : Dim | 05/05/2006

Bonsoir Mon Ami !
Trois compositions que J'ADORE !!! La 1ère a l'évidence des très grands crus, la 2ème est sombre, certes, mais elle recèle des trésors de poésie, quant au piano de Omega's Reason, il m'évoque Blade Runner, ce qui n'est pas un mince compliment ! En bref, du TRES grand Dimitri !!! Ces pièces vont immédiatement occuper mon baladeur et je vais pouvoir les écouter très longuement, manière aussi d'étirer le temps ...!
Je suis bien sûr touché en plein coeur par tout ce que j'ai pu lire et cette Amitié palpable est alchimique ; sa formule est embusquée entre les notes, entre les mots, au delà des distances. Je suis très ému et en même temps, littéralement revigoré et prêt à participer à une aventure qui dépasse, et de loin, le simple execice de style. MERCI !!!!!! Et que cette nuit soit aussi magique, aussi merveilleuse que ces compositions !

Écrit par : Philippe | 06/05/2006

Si toi travailler pour les autres, toi pas travailler pour toi.

Écrit par : G MIKE | 16/05/2006

Toi crois pas si bien pouvoir dire !
Si toi pas travailler pour les autres, toi travailler (!) pour toi !!
Wouah ! Wouah !

Écrit par : Dim | 16/05/2006

Les commentaires sont fermés.