Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/01/2006

LET'S TALK ABOUT LOVE...

 J'ai mis un pouce dehors ce matin.  Il faisait froid, il faisait beau.  Devais-je quitter ma tanière, ma léthargie et mon habituelle hibernation ?  Paresse, lâcheté, ennui... Pourquoi donc tant tarder à revenir vers les Humeurs-Nuits, alors qu'avant toute chose, elles me font découvrir des Etres chers, attachants, extraordinaires, mysté-rieux, lointains mais tellement présents pourtant.

Allons ! Allons ! Dim ! Y a que le premier pas qui coûte.  Après, c'est tout de même plus facile.  Oui ! Eh bien ! Commençons donc par dire que j'aurais vraiment pu faire un petit effort plus tôt.  Du silence, du silence et encore du silence pour un gars qui n'arrête pas de faire du "bruit", c'est un Comble !!!  Impardonnable !  J'avoue !

Ce soir, je vais donc vous dévoiler mon message officiel pour 2006, avant qu'il ne soit trop tard ou que l'on soit en 2007.  Et comme mieux vaut tard que jamais, je vous souhaite de l'Amour, de l'Amour et encore de l'Amour  !!!
Je crois que sur cette bonne vieille terre, il n'y a rien de mieux !

"Let's talk about love" appartient à un ensemble d'humeurs-nuits plutôt "insupportables", "State of Mind".  J'ai donc délibérément voulu vous épargner.et ne distiller que le "socialement acceptable" du cd.  Mais comme ce morceau a pour volonté de me rendre un peu moins mauvais, prenez-le et ... et... comprenez-moi !

Moi, je m'en retourne à mes "nocturnes" avec dans le coeur tous les amis du monde et quelque solides résolutions...

Commentaires

Tu parles d'amour ou d'Amour ? ;-))
Ouais bon, j'arrête de gâcher ta note...

Écrit par : G MIKE | 15/01/2006

C'est bizarre ! J'étais presque certain que tu allais me poser la question. Et pourquoi donc ?

Écrit par : Dim | 15/01/2006

Pr... !

Écrit par : G MIKE | 15/01/2006

Vite ! ouvrez les fenêtres. GMike a encore frappé !

Écrit par : Dim | 15/01/2006

Très Cher Dimitri,
Votre message "officiel" nous change de l'imbécilité pompeuse des discours habituels. Merci ! Avec ou sans majuscule, l'A(a)mour est encore la seule valeur universelle et intemporelle. Quant au silence au nom duquel vous vous fustigez, je vous rappelle, avec l'amitié que vous me connaissez, que sans lui, il ne peut y avoir de musique ! Compte-tenu de la beauté de "Let's talk about Love", ce silence était nécessaire. De quoi planer, béat !

Écrit par : Philippe | 15/01/2006

Cher Dim,

je ne baigne pas dans la même représentation du monde que la vôtre, mais en tout cas dans la même athmosphère !
Votre monde intérieur est magnifique, tout comme l'est le mien dans lequel j'aime me réfugier régulièrement, plein de contrastes ombres et plages lumineuses, une zone réaliste entre le monde tel qu'il est et le monde rêvé.
Votre blog est magnifique, beau à regarder, écouter, lire, et imaginer. Merci de partager ce jardin secret!
Hélène

Écrit par : Hélène | 24/06/2006

Chère Hélène,
Merci de m'honorer de votre présence sur les "humeurs-nuits". Merci infiniment pour votre merveilleux commentaire qui me va droit au coeur. Et soyez toujours la Bienvenue. Vous êtes ici chez vous !

Écrit par : Dim | 24/06/2006

Les commentaires sont fermés.